Les histoires

2008

Vidéo-performance
16 min.

À partir d’une banale histoire élaborée par correspondance avec une amie, le projet Les Histoires fait l’expérience de la déroute entre le corps performatif et le récit. Quel est l’impact d’une activité physique du corps sur la pensée? Y a t-il un lieu de l’épuisement du corps, du récit et de leur simultanéité? Lorsque le corps se fatigue par le maintien d’une posture qui demande force et endurance, comme lorsque la pensée doit s’organiser et stimuler l’imaginaire afin de se renouveler sans cesse, qu’est-ce qui se génère de cette expérience? Qu’est-ce que le média véhicule?

***Le projet Les Histoires nécessite un visionnement dans un environnement propice à l’intimité. Cela peut être par l’intermédiaire d’un moniteur avec écouteur. Lors du visionnement de la vidéo, un passage est obligatoire avant le menu principal, c’est celui de la lecture de l’histoire qui sera narrée tout au long de la vidéo. Le menu principal consiste en une série de petites fenêtres (8 histoires). Ces histoires ne sont pas numérotées et elles n’ont aucun titre. La lecture se fait donc dans l’ordre que l’on choisit. ***

 

RETOUR → Le corps-limite : l'évènement